Les chrétiens transgresse la loi du royaume de Elohim(Dieu) en violant le Sabbat, le jour de repos du Créateur.

Le sabbat est défini, dans les écritures, comme le jour de repos de l'Eternel(YHWH) au 7ième jour de la semaine. C'est un jour durant lequel le peuple de Dieu ne travaille pas du tout, ni dans les champs, ni dans une entreprise quelconque et même ce jour la, personne ne cuisine car le repas du sabbat a été préparé la veille. C'est aussi un jour de repos pour toute animal qu'on utilise pour l'exécution d'une tache quelconque. C'est un JOUR DE REPOS PHYSIQUE et un ARRET DE TRAVAIL. 

Le Créateur se reposa au 7ième jour (Sabbat) de toute son œuvre et sanctifia (mettre a part) ce jour la;( Genèse 2:1-3)

Le Sabbat, Jour de repos de l'Eternel, fait parti intégrante des commandements de Dieu;(Exode 20:9-11)

Le Sabbat est un jour consacré a l'Eternel;(Exode 15:23)

Le Sabbat est une chose sainte et un signe d'une alliance perpétuelle entre l'Eternel et son peuple;(Exode 31:14-17)

Yashua (Jésus le Messie) observe le jour du Sabbat;(Matthieu 12:12; Marc 1:21; Luc 4:16; Jean 5:16)

Les apôtres observe le jour du Sabbat;(Actes 13:14; Actes 16:13; Actes 17:2; Actes 18:4)

Constat: Il n'y a AUCUN VERSET BIBLIQUE qui contredit le JOUR DE REPOS et LE SABBAT DE L'ETERNEL.

Vues : 207

Réponses à cette discussion

Ce qu'il nous faut savoir en tant que chrétien, c'est que bien avant que la grâce soit donné à l'homme à cause de sa désobéissance,  l'Éden paradis terrestre ainsi que dans les parvis céleste, la loi d'amour régissait l'univers.

Cette loi d'amour qui habitat dans le cœur de nos premiers parents, le fut  afin que Dieu soit glorifié et aimé de ses créatures, la grâce et le pardon dont l'homme fut imputé par le sacrifice de Christ, nous rappel que c'est justement à cause de cette transgression que Christ paya de sa vie.

C'est lorsque l'enfant de Dieu comprend que la loi Royale fait parti du gouvernement céleste, qu'il s'incline devant l'autorité de son Créateur, la grâce est la preuve que Dieu est souverain et Législateur de tout ce qu'il a créé, tout ceux qui s'élève comme le diable contre le gouvernement céleste, devient partisant pour la désobéissance, tel qu'on le voit dans ce monde aujourd'hui.

Le débat qui  existe entre la loi et la grâce, prend racine du légalisme qui existe dans les deux parties qui défendent leur idées, mais en fait la loi d'amour implanté dans le cœur par le Saint Esprit tout comme la grâce de Dieu envers l'homme vient de la même source, car sans l'amour de Christ, il ni aurait point eu de grâce, celui dont la vie de Christ vie en lui, ne serait diviser ce que Dieu à unie en son fils.

Il est écrit:   Pourquoi ce tumulte parmi les nations, et ces vaines pensées parmi les peuples ? Les rois de la terre se sont soulevés, et les princes se sont ligués Contre le Seigneur et contre son Oint.  Actes 4:25

Soyons unies à Christ et ne combattons pas contre le gouvernement de Dieu, ne nous laissons pas égaré par les hommes car c'est Christ qui donna sa vie pour chacun de nous, car il est écrit : Moi et ma maison, nous servirons l'Éternel.  Josué 24:15

Par son amour infini et sa grâce envers nous

Rm 14.5: S agit-il du respect du sabbat dans ce verset?

Paul parle du respect de «jours» qui, pour les uns ont plus de valeur que d’autres. Il semble incontestable qu’il s’agit ici des sabbats comme des autres fêtes du calendrier juif. Paul dédramatise la question en disant que l’observance de ces jours n’est pas fondamentale pour la foi chrétienne. Il oriente l'attention de ceux qui ont des pratiques différentes vers leur motivation : ils le font pour le Seigneur. Faut-il en conclure que l’on peut travailler sans interruption tous les jours de la semaine ? Il faut se reporter à l’intention de Dieu lorsqu'il a ins­titué un jour de repos sur sept. Dieu voulait apprendre à l’homme que le travail n’est pas le tout dans sa vie, qu’il fallait aussi se reposer et penser à Lui. Faut-il que ce soit le septième jour? C’était le cas en Israël, mais nous ne sommes plus sous la Loi, bien que nous soyons sous la loi du Christ (1 Co 9.21 ; Ga 6.2). Il semble, d’après quelques textes du NT que les premiers chré­tiens aient transféré assez tôt le jour du repos au pre­mier jour de la semaine en souvenir de la résurrection du Seigneur, bien que les chrétiens d’origine juive aient certainement continué à respecter le sabbat, surtout en Palestine. Mais ce chapitre nous montre que cette ques­tion de jour n’a pas une importance primordiale : « à chacun d’avoir une pleine conviction en lui-même» tout en respectant la conviction des autres.

RSS

Facebook

Actualité chrétienne

Des chrétiens empêchés de se réunir après la démolition de leur église

Une assemblée chrétienne de l’île semi-autonome de Zanzibar en Tanzanie n’a plus de lieu de culte depuis que les autorités ont rasé, le 7 janvier dernier, le bâtiment pour le remplacer par une université d’État. Le responsable de l’église pentecôtiste de Zanzibar, le pasteur Charles Madama n’avait pas été prévenu de l’arrivée des responsables du […]

Ingérence des autorités Turques dans l’élection d’un patriarche

Les chrétiens de Turquie demandent la prière pour l’Église apostolique arménienne suite à l’ingérence de l’État dans l’élection d’un nouveau patriarche. L’Église apostolique arménienne de Constantinople qui fait partie de l’une des églises officiellement reconnue par la Turquie a été soumise au contrôle du gouvernement dans l’élection d’un nouveau patriarche. Retour sur les évènements En […]

Des chrétiens agressés par des extrémistes hindous

Un groupe de chrétiens qui se rendait à un camp pour enfants a été pris à parti par des extrémistes hindous à Indore (État fédéral du Madhya Pradesh), en Inde. Quand Anita Francis et sa fille Sophie (19 ans) montent dans le train à destination de Mumbai pour accompagner sept enfants (quatre garçons et trois filles […]

© Chretiens.info,   Site officiel du Journal Chrétien dirigé par le pasteur Aloys Evina de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France   .

 |  Signaler un problème  |  Privacy Policy  |  Conditions d'utilisation